Aug 7 • 27M

TOP 3 des méthodes d'investissement en CRYPTO & BOURSE

#18. Générer des revenus passifs et augmenter son capital à court & long terme.

37
3
 
1.0×
0:00
-26:57
Open in playerListen on);
Découvre le Podcast CRYPTO pour Comprendre, Investir & Trader. Tu accèderas à des stratégies et des méthodes d'investissement pour développer ton capital et tes revenus alternatifs.
Episode details
3 comments

Je suis très heureux de te retrouver pour cette 18e édition de ₿eatmarket parmi les 21.339 investisseurs du Club 💌

Suite à vos demandes croissantes d’appréhender le marché CRYPTO et BOURSIER, j’ai décidé de publier une réédition comparant les méthodes, les gains potentiels et les risques de 3 stratégies d’investissement boursières & cryptos : le Trading, le Staking et le DCA. Pour chaque stratégie, deux notes seront attribuées entre 1 et 5 pour :

  • Indiquer le niveau de risques (1 étant peu risqué et 5 très risqué).

  • Indiquer le niveau de compétences requis pour mettre en place cette stratégie (1 étant accessible aux débutants et 5 nécessitant de maitriser des notions avancées).

PS : Si tu n’as pas lu les newsletters précédentes, tu peux toutes les consulter 👉🏻 ici.

Quantfury est la seule plateforme au monde qui permet d’investir & trader à la fois en Bourse & Crypto sans frais et sans manipulation des cours, c’est pourquoi je l’utilise personnellement et te la recommande chaudement 🔥

Quantfury offre à la communauté ₿EATMARKET jusqu’à 250$ en CRYPTOS ou ACTIONS à l’inscription. Il te suffit d’utiliser le code d’invitation “WILLY” et d’approvisionner ton compte👇🏻

Inscris-toi en 1 clic 🎁

PS : Le tutoriel vidéo complet de Quantfury est disponible 👉🏻 ici.


  1. | COURT TERME | Trading Crypto VS Trading Bourse 💹

  2. | MOYEN TERME | Staking Crypto VS Dividendes Bourse 📈

  3. | LONG TERME | DCA Crypto VS Indices Bourse 📊


1. | COURT TERME | Trading Crypto VS Trading Bourse 💹

Niveau de compétences requis : 4/5
Niveau de risque : 4/5

Le trading consiste à anticiper les mouvements du marché en achetant et vendant un actif sur une période relativement courte. L’objectif est évidemment de réaliser une plus-value sur cette transaction.

Il est possible de trader dans les 2 sens du mouvement :

(1) Sur un marché haussier👇🏻

J’achète bas et je revends haut. Par exemple :

  • J’achète 1 bitcoin lorsque son prix est à 40.000€.

  • Je revends mon bitcoin lorsque son prix atteint 43.000€.

  • J’ai effectué un trade profitable de 7,5% (=43.000/40.000) donc j’ai gagné 3.000€ nets en tradant sur Quantfury parce qu’il y a aucun frais (=40.000€ * 0,075).

⚠️ Le risque : les cours descendent sous mon prix d’achat et ma position commence à être perdante. J’ai alors 2 solutions. Soit je vends à perte avec un ordre appelé un “stop-loss”, soit je garde mes positions jusqu’à ce qu’elles re-deviennent profitables (si elles le redeviennent). Cette deuxième option est plus dangereuse car personne ne sait jusqu’où les cours vont descendre et pendant cette période indéterminée mon capital est immobilisé et en perte potentiellement grandissante si les cours poursuivent leur chute.

(2) Sur un marché baissier👇🏻

Je “short” le marché, c’est-à-dire que je vends à découvert en pariant sur la baisse des cours. Je vends un titre que je ne possède pas mais qui m’est prêté par la plateforme sur laquelle je trade pour le racheter à un prix inférieur (c’est une promesse de rachat). Par exemple :

  • Le bitcoin vaut 40.000€.

  • À ce prix, j’emprunte 1 bitcoin à Quantfury (plateforme sur laquelle je trade). Je ne suis pas propriétaire de ce bitcoin, il appartient à Quantfury qui me l’a prêté.

  • Je vends ce bitcoin au prix actuel de 40.000€, donc j’ai 40.000€ dans mon portefeuille.

  • Le prix du bitcoin baisse à 37.000€ et je décide de racheter ma position avec mes 40.000€. Donc au prix actuel, en investissant mes 40.000€, j’obtiens 1,08 bitcoin (=40.000/37.000).

  • Je rends alors à Quantfury le Bitcoin qu’elle m’a prêté et il me reste 0.08 bitcoin soit 3.000€ au prix actuel (=37.000€ * 0,08).

⚠️ Le risque : les cours augmentent et passent au-dessus de mon prix de vente donc je commence à perdre de l’argent : ça s’appelle un “short squeeze”. J’ai alors 2 solutions. Soit je rachète tout de suite ma position au-dessus du cours auquel je l’ai vendue pour couper ma perte, soit j’attends que les cours redescendent (si ils redescendent). Cette dernière option est dangereuse car plus les cours montent, plus le prix auquel je suis obligé de racheter est élevé.

À noter, ce prêt de titres (donc d’argent) incarné par la méthode de “short”, est sujet à des intérêts de remboursement qui varient d’une plateforme à l’autre. Par exemple, sur Binance ils sont de 0,2% par jour soit 80€ quotidiens pour 40.000€ empruntés. C’est là que Quantfury entre en jeu en proposant la seule plateforme au monde à ne facturer aucun frais sur tes prêts donc tu rembourses seulement la somme empruntée : c’est du jamais vu !

Il existe 3 types de trading👇🏻

  1. Le Sclaping : Acheter et vendre sur une période de quelques secondes à quelques minutes. Par exemple, j’achète à 10h 36min 10s et je revends à 10h 37min 30s. C’est un trading très dangereux: seuls 1% des traders qui s’y risquent sont profitables.

  2. Le Day-Trading : Acheter et vendre sur une journée. Par exemple, j’achète à 10h et je vends à 16h dans la même journée.

  3. Le Swing-Trading : Acheter et vendre sur une période de quelques semaines à quelques mois. C’est ce que je fais. Avec les bonnes méthodes, des connaissances en analyses techniques (pour comprendre les graphiques et les indicateurs) et de la pratique c’est un style de trading très profitable.

Pour connaître toutes les stratégies et méthodes de trading afin de comprendre en profondeur comment être profitable, tu peux consulter gratuitement mon travail 👉🏻 APPRENDRE À TRADER EN 30 MINUTES.

En Bourse, la volatilité du cours des actions est relativement faible, c’est-à-dire que les prix fluctuent peu en comparaison aux cryptomonnaies. En crypto, il est courant d’apercevoir des variations entre 5% et 50% par jour tandis qu’en Bourse on assiste à des mouvements entre 0,2% et 3% par jour.

Les traders en Bourse utilisent donc des leviers pour booster leurs résultats. Par exemple, si je prends un levier de 10 et que je réalise un trade de 1%, ma performance réelle est de 1% x 10 = 10%. Mais, ça fonctionne dans les 2 sens : -1% x 10 = -10%.

Les leviers sont très dangereux parce que dès lors que notre position perd 100% de sa valeur, un ordre de vente est immédiatement et automatiquement passé sur le marché donc tu peux tout perdre. Ça s’appelle se faire liquider. Par exemple, si je prends un levier de 20, il suffit que les cours baissent de 5% pour que je perde 100% de mon trade (=20 * 5% = 100%).

La volatilité en crypto est tellement élevée qu’il est inutile de prendre des leviers car les performances sont déjà suffisamment importantes. Les fluctuations boursières sont moins attractives donc le recours aux leviers est une option pour augmenter sa rentabilité mais c’est un outil très dangereux que je ne recommande pas d’utiliser aux débutants. Seuls les traders confirmés, à de rares occasions, peuvent se permettre de trader avec cet outil. La cupidité te fera perdre de l’argent donc ne joue pas à des jeux que tu ne maîtrises pas encore. Beaucoup de traders novices en crypto utilisent des leviers et se ruinent très vite car ils n’ont pas : de règles d’investissement, pas de méthodes, pas de stratégies, pas de money management sérieux et pas les connaissances suffisantes et nécessaires pour être profitables sur une base régulière.

Deux rappels importants👇🏻

  1. On gagne et perd de l’argent uniquement lorsque nos positions ont été vendues. Tant que nous ne vendons pas nos positions, le bénéfice réalisé ou la perte encaissée restent fictifs. Ça s’appelle des gains latents ou des pertes latentes.

  2. Contrairement à la Bourse où il est impossible d’acheter une fraction d’action, en cryptomonnaie on peut acheter des fractions de crypto. Par exemple, je peux acheter 10€ de bitcoin, pas besoin d’avoir 40.000€ pour acheter un bitcoin entier. Tandis qu’en Bourse, l’action Apple qui vaut 175$, je peux en être le propriétaire uniquement si j’ai 175$ à investir.


2. | MOYEN TERME | Staking Crypto VS Dividendes Bourse 📈

Niveau de compétences requis : 2/5
Niveau de risque : 1/5

Les dividendes représentent la partie du bénéfice d’une entreprise qui est distribuée aux actionnaires au prorata des parts qu’ils possèdent.

Si je possède des actions Apple, je suis un actionnaire Apple. Afin de percevoir des dividendes d’Apple, il faut que 2 conditions soient remplies :

  1. Apple réalise un résultat comptable positif sur l’année.

  2. Apple a une politique de distribution de dividendes (toutes les entreprises ne le font pas).

Les entreprises américaines redistribuent des dividendes tous les trimestres (donc 4 fois par an), tandis que les entreprises françaises distribuent les dividendes une seule fois par an. Les dividendes offrent un rendement annuel entre 3% et 7% en 2021 sur le top des entreprises du CAC 40.

Lorsque nous touchons nos dividendes, nous avons 2 options :

  1. Soit nous les utilisons comme revenus passifs pour vivre en les retirant de nos plateformes d’investissement vers notre compte bancaire (procédé assujetti à l’impôt sur les plus-values de 30% en France).

  2. Soit nous réinvestissons automatiquement les dividendes dans l’entreprise pour créer un effet boule de neige (et plus la fréquence de versement des dividendes est élevée, plus la boule de neige grossit vite).

Voici la méthode pour identifier les entreprises solides qui distribuent des dividendes ⤵️

Tu auras besoin d'utiliser 2 sites internet pour effectuer tes recherches : Investing.com et Morningstar.fr. La méthode commence sur Investing.com. Il faut te créer un compte (c'est gratuit). Ensuite, tu cliques sur "Outils" dans la barre de menu, puis sur "Sélecteur d'actions". Tu choisis des entreprises françaises et américaines, puis tu appliques les 11 filtres ci-dessous pour affiner ta recherche et identifier les meilleures entreprises :

1. Y-a-t-il +5% de dividendes versés chaque année ?

Pour trouver la réponse : Investing.com > Principaux > Rendement de dividendes (%).

2. Le PER (=Price Earning Ratio) est compris entre 3 et 14 ?

Pour trouver la réponse : Investing.com > PER.

3. La capitalisation est supérieure à 500 millions $ ?

Pour trouver la réponse : Investing.com > Cap.Bours.

4. Le Price to Book ratio est inférieur à 4 ?

Pour trouver la réponse : Investing.com > Rations > Cours / Valeur Comptable (MRQ).

5. Est-ce que le taux de marge est supérieur à 13% avant impôts ?

Pour trouver la réponse : Investing.com > Fondamentaux > Marge bénéficiaire avant impôts (TTM).

6. L'entreprise à moins de 110% de taux d'endettement par rapport à ses capitaux propres ?

Pour trouver la réponse : Investing.com > Fondamentaux > Dettes / Capitaux Propres. À cette étape, il faut trier la liste d'entreprises restantes par % de distribution de dividendes. Pour le faire : Investing.com > Rendement de dividendes (%).

7. Le résultat net de l'entreprise augmente depuis 3 années consécutives ?

Pour trouver la réponse : Investing.com > Profil financier de l'action > Compte de résultat > Annuel > Résultat net.

8. L'entreprise verse des dividendes depuis 5 années consécutives ?

Pour trouver la réponse : Morningstar.fr > Rechercher l'action par son code ISN disponible sur Investing.com > Finance > Dividendes.

9. Est-ce que la croissance des actions est supérieure à 5% depuis ces 5 dernières années ?

Pour trouver la réponse : Morningstar.fr > Rechercher l'action par son code ISN disponible sur Investing.com > Ratios Clés > Taux de croissance > Moyenne sur 5 ans.

10. Comprends-tu l'activité de l'entreprise ?

11. Penses-tu que l'entreprise sera toujours là dans 10 ans ?

Si tu as au moins 8 "OUI" aux 11 questions, tu peux investir sur cette action à dividendes. Au-dessous de 8, c'est plus risqué. Les critères N°1, 3, 5, 6, 8 et 9 sont CAPITAUX.

En cryptomonnaie, il existe une stratégie similaire aux dividendes boursiers qui est PLUS RENTABLE et MOINS RISQUÉE : le staking.

Le staking consiste à “immobiliser” ses cryptos pour une période fixe ou libre en étant rémunéré en crypto pour cette action. En immobilisant tes cryptos, tu permets de sécuriser le réseau et tu es récompensé en touchant une partie des frais de transaction à chaque transaction sur le réseau.

Par exemple ⤵️

  • J’investis 10.000€ sur le Bitcoin quand son prix est de 40.000€. J’ai par conséquent 0,25 part de BTC (=10 000/40 000).

  • J’ai conscience que le Bitcoin est rare, que la demande pour cet actif explose et qu’il y en a une quantité limitée en circulation donc je considère que c’est un investissement long terme que je souhaite faire fructifier pendant plusieurs années. Je stake alors mon Bitcoin soit sur une plateforme centralisée appelée la CeFi soit dans des protocoles de finance décentralisée appelés la DeFi. Suivant les plateformes et les conditions que tu choisis, tu peux obtenir des rendements de 2% à 10% par an sur tes bitcoins. Pour l’exemple, nous prendrons 8% de rendement annuel.

  • Donc, chaque année je vais gagner 0,02 BTC (=0,25 * 0,08) soit 800€ au prix actuel.

  • Étant donné que le prix du Bitcoin augmente années après années, la valeur des parts que je touche chaque année augmente également. Si dans 10 ans, 1 Bitcoin vaut 1.000.000€ (estimation probable dont j’ai fait la démonstration ici), j’aurais touché réellement 0,2 part de BTC en 10 ans (=0,02 * 10).

  • Au prix projeté dans 10 ans, 0,2 part représente alors 200.000€ (=0,2 * 1 000 000€), soit une moyenne annualisée de 20.000€ (=200.000€ / 10 ans).

Les avantages du staking ⤵️

  • C’est 100% passif, aucune intervention humaine est nécessaire. Tu reçois tes rendements tous les jours ou toutes les semaines en fonction des plateformes (pas besoin d’attendre 1 fois par trimestre ou 1 fois par an pour toucher tes revenus complémentaires comme les dividendes). Donc, si tu investis 10.000€ sur une crypto X que tu stakes à 20% par an, tu toucheras tous les mois 166€ supplémentaires (=(10.000*0,2)/12).

  • Tu n’as pas besoin de t’assurer que l’entreprise crypto sur laquelle tu investis réalise un bénéfice pour te rémunérer (à l’inverse des entreprises cotées en Bourse pour toucher des dividendes).

  • Les rendements proposés par le staking sont majoritairement supérieurs à ceux proposés par les dividendes d’entreprises.

  • Le staking te protège de la baisse des cours. Si tu stakes une crypto qui te rémunère 20% par an et que son cours baisse de 10% tu es toujours gagnant. Pourquoi ? Parce que si les cours baissent de 10% alors que tu touches 20% de rendement, la perte est inférieure au rendement perçu donc ton rendement joue le rôle de protection contre la baisse des cours. À partir du moment où la baisse est supérieure au taux de rendement, tu perds de l'argent. Donc staker offre une vraie protection de ton capital.

⚠️ Il est important de staker des cryptos dont tu comprends la valeur ajoutée et sur laquelle tu crois sur le long terme (minimum 6 mois).

Le staking s’opère à la fois sur les cryptos classiques dont le prix est fluctuant car fonction de l’offre et la demande mais également sur les cryptos stables, appelées les stablecoins, dont le prix ne fluctue jamais.

Les stablecoins sont des cryptomonnaies indéxées sur le cours de monnaies fiduciaires comme l’Euro et le Dollar. En voici quelques unes : USDT, USDC, UST, BUSD, EURt et DAI. Donc, si tu investis 10.000€ aujourd’hui sur l’une de ces cryptos, dans 6 mois tu auras toujours 10.000€ car le cours de ces cryptos est stable : 1 USDT = 1$ ; 1 USDC = 1$ ; 1 BUSD = 1$ ; 1 EURt = 1€... il n’y a très peu de risques de perte en capital. Il y a un risque inhérent au cours de la monnaie, c’est- à-dire que si l’euro perd de sa valeur par rapport au dollar américain, ton pouvoir d’achat aux États- Unis va chuter (de la même manière que si ton argent était en banque). L’autre risque potentiel est le de-peg, c’est-à-dire que le stablecoin perd sa parité avec le dollar américain et sa valeur chute. Pour éviter ce risque, il faut utiliser des stablecoins bien backés et régulièrement audités comme l’USDC et le BUSD.

Là où ça devient particulièrement intéressant, c’est que les rendements annuels de staking sur les stablescoins sont très élevés : entre 8% et 12% avec des plateformes de la CeFi (et même entre 20% et 50% avec des protocoles de finances décentralisées mais complexes à utiliser).

Pour connaître toutes les stratégies en finance décentralisée, tu peux consulter gratuitement mon travail 👉🏻 Générer des revenus passifs en DeFi.

Par exemple, tu investis 10.000€ aujourd’hui sur l’USDC que tu stakes à 15% par an sur un protocole de DeFi, tu gagnerais nets :

  • En 10 ans : 30.455€

  • En 20 ans : 153.665€

  • En 30 ans : 652.117€

Si, en plus des 10.000€ investis initialement, tu ajoutes 300€ tous les mois, les résultats flambent :

  • En 10 ans : 72.441€

  • En 20 ans : 475.177€

  • En 30 ans : 2.214.085€

Voici une calculatrice en ligne pour réaliser tes propres simulations de rendements composés 👉🏻 ici.


3. | LONG TERME | DCA Crypto VS Indices Bourse 📊

Niveau de compétences requis : 1/5

Niveau de risque : 1/5

Les indices en Bourse, ce sont des paniers d’actions d’entreprises. Par exemple, le CAC 40 est un indice qui regroupe les actions des 40 plus grandes entreprises françaises. L’équivalent américain s’appelle le S&P500 et regroupe les actions des 500 plus grandes entreprises américaines.

Les avantage des indices ⤵️

  • Par définition, c’est un investissement diversifié car divisé sur plusieurs actions.

  • La croissance annuelle moyenne du CAC 40 depuis 1987 est de 8,7%. La croissance annuelle moyenne du S&P500 depuis 1957 est de 10,7%. Par exemple, 50€ investis toutes les semaines sur le S&P500 depuis 1962 aurait rapporté aujourd’hui 5.582.579€ nets pour 156.000€ investis : c’est la magie des intérêts composés. Investir une somme fixe à intervalle de temps régulier s’appelle le DCA (Dollar Cost Averaging) et permet de lisser sa performance sur le long terme. Quand le marché monte, la valeur de ton portefeuille augmente. Quand le marché diminue, pour la même somme d’argent, tu obtiens plus de parts. Sur le long terme, aucune stratégie n’est plus rentable.

  • Pas besoin d’investir sur les 40 actions du CAC 40 individuellement, il existe des produits financiers appelés des tracker ETF qui répliquent la performance de l’indice et offre le même rendement.

  • Il existe plusieurs formes d’indices comme ceux qui suivent des régions économiques par pays, continent ou monde ; ceux qui suivent des secteurs d’activité comme le Nasdaq avec les entreprises technologiques ; ceux qui suivent les matières premières etc...

  • Il existe 2 types d’ETF : capitalisation et dividende. Les ETF de capitalisation ne distribuent pas de dividendes car les bénéfices dégagés par les entreprises incluses dans l’indice sont réinvestis automatiquement pour accélérer la croissance de l’indice tandis que les ETF de dividendes versent des revenus aux actionnaires au prorata des parts qu’ils possèdent.

La stratégie DCA s’applique aussi au marché crypto. Étant donné que ce marché est plus jeune avec une volatilité accrue, les rendements annualisés sont bien supérieurs aux 10% de la Bourse. Donc appliquer une stratégie DCA sur 2 ou 3 cryptomonnaies à fort potentiel de croissance, c’est s’exposer à des gains astronomiques sur le long terme.

Ce tableau, représentant le ROI (retour sur investissement) du bitcoin, de l’ethereum et du S&P500 parle de lui-même 👇🏻

Depuis 2016, le ROI annuel moyen du Bitcoin est de 312% et 1771% pour l’Ethereum contre 7% pour le S&P500 (c’est un tableau que j’ai réalisé au cours de l’année 2021 donc la performance 2021 indiquée n’est pas celle à la date de clôture de l’année). Tu deviens un très profitable lorsque tu réalises un DCA régulier sur le BTC et l’ETH et que tu stakes tes parts (= double gains : le prix de la part augmente avec le temps et j’obtiens de plus en plus de parts grâce au staking). Au fur et à mesure, les performances du bitcoin et de l’ethereum décroîtront jusqu’à que le marché crypto atteigne sa maturité (pas avant au moins 10 ans).

Le bitcoin est rare car limité et l’ethereum est encore plus rare car à chaque transaction sur son réseau, des ethereums sont “brûlés” donc l’offre en circulation diminue de plus en plus chaque jour. Donc, les prévisions de capitalisations de marché à l’horizon 2030-2032 pour le bitcoin et l’ethereum sont immenses.


  • Le trading permet de gagner de l’argent sur du court terme. Pour être rentable et réaliser des gains régulièrement, il est nécessaire de maîtriser plusieurs outils et l’analyse technique. Les risques de perte en capital sont importants pour toute personne ne disposant pas des bases. L’utilisation des leviers est à proscrire.

  • Le staking permet de générer des revenus passifs dont les rendements sont supérieurs aux dividendes boursiers.

  • Les stablecoins sont des cryptos non-fluctuantes que l’on peut staker à des rendements élevés avec un risque très faible de perte en capital.

  • Le DCA permet de lisser sa performance sur le long terme en investissant une somme fixe à intervalle de temps régulier (toutes les semaines étant mieux que tous les mois).

  • Les rendements annualisés des indices boursiers, bien que attractifs, restent nettement inférieurs à ceux du Bitcoin et de l’Ethereum.


1️⃣ Pour gagner jusqu’à 250$ sur ton compte Quantfury, utilise le code “WILLY” et approvisionne ton compte👇🏻

Inscris-toi en 1 clic 🎁

2️⃣ Pour accéder au groupe Telegram PRIVÉ et GRATUIT, c’est ici👇🏻

Accéder maintenant

3️⃣ Pour accéder à TOUTES mes précédentes Newsletters, c’est ici👇🏻

100% des Newsletters 🔥

À la semaine prochaine pour une édition EXCEPTIONNELLE 💎

À ton succès,

Willy